Article à voir

To top
13 Nov

Être une fille en informatique

Avec l’ouverture du blog, et ceux qui ont lu ma page « à propos », beaucoup d’entre vous ont appris que j’étais étudiante en informatique. Beaucoup m’ont dit « mais naaaan on diraît pas« , ou encore « Sérieux ? Vous devez pas être beaucoup dans ta classe » : et en effet NON, il n’y a vraiment pas de filles dans ce milieu malheureusement, et ça n’a pas été tout le temps facile.

Commençons par le commencement : Pourquoi je me suis dirigée vers l’informatique ?

J’ai toujours eu un petit côté garçon manqué : j’adorais jouer aux jeux-vidéos quand j’étais petite car j’ai grandi en regardant mon père jouer à des jeux comme Far Cry ou COD. Et quand c’était la grande mode « skyblog » j’avais lancé mon propre site. J’ai appris seule en rentrant tous les jours du collège les bases du HTML et du CSS. J’avais déjà conscience alors de l’impact de l’informatique dans notre monde futur. J’ai tout de suite trouvé ce domaine passionnant. Je voulais comprendre et apprendre comment réaliser tous ces logiciels, jeux-vidéos, sites, applications de notre quotidien.

En terminal, j’ai longuement hésité à me diriger vers des études de design, plus précisément à postuler à l’école des Gobelins. Finalement mon cousin me parle alors d’Epitech, jusque là encore inconnu pour moi. Je suis allée aux journées portes ouvertes et là : coup de foudre « cette école est faite pour moi !!! » (et en plus quand on m’a dit que je pouvais partir aux Etats-Unis en 4e année je me voyais déjà surfer à Malibu). Pas vraiment de profs, extrêmement peu de théorie, quasiment que de la pratique : Bref du concret quoi ! J’ai passé les entretiens quelques mois avant mon bac, et quand j’ai su que j’étais accepté c’était un peu la danse de la joie.

 

1
 

Et quand je suis arrivée à mon premier jour de cours j’ai pas trop trop réagi de la même manière. Je savais très bien que cette école était composée d’au moins 90% de gars, mais bon quand tu te retrouves face à la situation, que tu débarques dans une classe où tu connais personne et qu’il n’y a aucune nana ba tu flippes un peu.

Pour vous rendre vraiment compte de la situation

giphy
 

J’ai rapidement trouvé une bonne bande de potes, qui pour certains aujourd’hui, sont toujours restés d’excellents amis. Puis il faut dire que l’ambiance entre garçons est selon moi quand même vachement plus cool que entre filles ! Quand les filles passent leur temps à se comparer et se disputer pour un rien .. Les garçons eux sont carrément plus posés et pas prise de tête. J’ai découvert une tout autre ambiance que celle du lycée : je pouvais m’habiller en jogging/basket, sans maquillage, cheveux dégueulasses, sans qu’on me dévisage. Je pouvais mal parler, apprendre à roter, parler des fesses rebondies de la fille qui passait devant moi, et tout ça dans la plus grande des normalités. Je pouvais aussi jouer aux Jeux-vidéos avec des gens qui avaient vraiment le même centre d’intérêt que moi.

 

giphy-1

 

J’ai eu la chance d’être très bien entourée dès le début, j’ai pu compter sur ces amis qui m’ont accepté sans que j’ai à justifier ma présence dans cette école. Je dis justifier car oui : certains ne conçoivent pas qu’une fille puisse aimer l’informatique, et c’est là le problème ! Et si tu aimes la mode, faire des photos, bah là c’est encore 100x pire !

C’est là que j’ai eu à faire à des personnes mal intentionnées, ou à des « trolls » si vous préférez. Des gens qui ne se sentent exister que derrière leur écran (sûrement les mêmes qui écrivent des commentaires de rageux sur Youtube d’ailleurs).

giphy-2

 

Sans que ces personnes ne me connaissent que je pouvais déjà lire sur Twitter ou le forum de l’école que je « suçais pour du code » (la phrase classique du gars haineux contre la fille en informatique (et encore plus sympa quand tu as ton copain qui peut lire ça)). Bon là on est encore sur du soft par rapport au reste que j’ai pu lire, je préfère passer les détails car je pourrais en écrire des pages. 

Un exemple d'un sujet sur lequel je suis tombée aussi une fois

Ce qui est drôle c’est que c’est le genre typique de personne qui lorsque tu vas la voir en face ferme sa bouche. M’enfin j’ai su passer au dessus de tout ça et faire mes preuves. Certains avaient parié que je ne finirais pas ma première année et bien je suis heureuse de pouvoir dire que j’en suis à ma dernière maintenant ! Et c’est finalement ceux qui ont parlé qui n’ont pas réussi à finir leurs 5 années sans redoubler (le karma ça je vous le dis) ! Le sexisme de certaines personnes m’a finalement motivé encore plus à leur prouver qu’ils avaient tort.

giphy-4merci merci Obama

Pourquoi je vous dis tout ça ?

A la base je veux inciter les filles à se diriger vers cette branche qui est extrêmement intéressante : on en apprend tous les jours car la technologie évolue sans cesse ! Je serai diplômée l’année prochaine et je ne regrette absolument pas mon choix d’étude. Beaucoup sont curieuses mais extrêmement peu décident de se lancer car elles considèrent que c’est des « études de mecs ». J’ai envie que la mentalité change. C’est un peu ce qui est en train de se passer aux Etats-unis en ce moment. Karlie Kloss (ouioui la célèbre mannequin de chez Victoria’s Secret) vient de lancer l’année dernière un programme réservé uniquement aux filles : KodewithKlossy qui mérite d’être plus connu.

Il existe aussi aujourd’hui des associations qui luttent pour cette égalité : E-MMA, GirlzInWeb ou encore des programmes français réservés aux filles comme Wi-filles. Le hashtag  tourne aussi pas mal sur les réseaux sociaux depuis 2015 suite à l’affaire de préjugés concernant une ingénieure considérée « trop jolie » (plus d’infos ici).

 

Voilà voilà. Donc dans les grandes lignes : OUI j’ai été victime de cyber harcèlement durant ma première année, OUI j’ai failli tout abandonner et OUI j’avais le sentiment de toujours devoir faire plus de preuves que les autres. Mais j’ai avant tout ADORÉ mes études, j’ai énormément APPRIS et je me suis ÉCLATÉE avec mes amis en essayant de passer au dessus de tout ça. Et aujourd’hui plus personne ne me dit rien

 

Puis maintenant j’ai le droit à la phrase classique : « Ah ba Wendy toi qui est en informatique, j’ai un problème sur mon ordi tu peux regarder ? » ou encore « Tu peux pirater le compte Facebook de quelqu’un ? »

giphy-5

Je tiens à préciser que ceci est MON vécu : certaines filles n’ont connu aucun problème de préjugés.

wendy

16 Commentaires
  • Lashy

    Coucou,
    Je tenais à te dire que je suis ravie que tu ai fais cet article.. Je te suis sur instagram depuis une petite année, et j’ai été très attiré par ton profil de fille dans l’informatique.
    J’ai repris moi même le chemin des études cette année ( j’ai 22 ans ) pour commencé un BTS SIO en programmation en me lançant dans ce monde de l’informatique . Comme toi, j’ai eu beaucoup questions sur cette orientation  »mais tu ne vas être qu’avec des garçons »  »c’est un métier de garçon » et j’en passe..
    Et finalement je suis comme un poisson dans l’eau. Nous sommes deux filles dans notre classe pour une trentaine d’élève, et franchement la présence masculine est très agréable. Les profs sont content de voir des filles dans la classe, nous sommes très sollicités dans ce monde !
    J’espère en apprendre plus sur ce que tu fais précisément et le déroulement de tout ça.
    Merci vraiment pour cette article !

    13/11/2016 à 3:51 Répondre
      • Lashy

        Merci pour ta réponse
        Pour l’instant on commence par le Java, ensuite on enchaîne sur PHP avec Symfony normalement. le BTS c’est assez ‘général’ donc on touche à pas mal de langage, c’est en bac +3 qu’il faudra se spécialiser. La première année j’ai un tronc commun avec le groupe de système & réseau .
        Le web me tente beaucoup aussi.. J’attend de toucher un peu à tout pour prendre ma décision tout de même .
        L’école n’est qu’un support, j’apprend énormément par moi même à la maison en autodidacte, je ne sais pas si ça a été la même chose pour toi ?
        Merci! ♥

        13/11/2016 à 4:06 Répondre
  • Laury

    Ton article m’a fait sourire, ne va pas me demander pourquoi, ahaha. En réalité, je pense que c’est surtout parce que, étant donné que je te suivais déjà sur instagram, je savais que tu étais dans l’informatique et à vrai dire ça ne m’a jamais choqué. Je sais pas, pour moi il n’y a pas vraiment de stéréotypes là dessus, ou pour n’importe quel métier, c’est idiot que les gens réagissent ainsi. Donc, sous prétexte qu’on aime faire des trucs « de garçon » on a pas le droit de le faire ? Et inversement, il y a-t-il une règle ou une loi qui interdit aux hommes de s’intéresser à la mode, aux photos ou au maquillage ? Moi je ne les aient jamais vu en tout cas ! Au final, tout se rejoint dans un sens. Encore une fois, on s’acharne toujours à défendre ou à justifier ce pourquoi on fait ça ou ça. C’est irritant, et assez saoulant. Mais je suis contente de voir que tu aies fait ton truc de ton côté et que tu n’aies pas fait attention aux nombreuses remarques que tu as dû te prendre.

    Tu as de la chance même d’être tombé sur une classe que de garçons, qui plus est étaient sympa et avec qui tu n’as pas eu à te justifier pour quoi que ce soit. Puisque je suis lancé, je vais te raconter une petite expérience que j’ai eu ! En juillet j’ai obtenu mon BTS Management des Unités Commerciales. Tu dois sûrement connaître ce diplôme, il est sur deux ans. Donc la première année (parce que j’ai changé d’établissement après, faute de budget pour assumer financièrement la deuxième année) j’ai donc débarqué à Bordeaux pour la première fois de ma vie, toute seule, avec mon appartement sur le campus, le vrai truc quoi ! Et j’ai eu la grande surprise que sur une classe de 24 élèves, nous étions 3 filles. Et pourtant le commerce en général ne touche pas que des filles ou que des garçons, mais de manière général, à partir de la terminale professionnelle, les garçons choisissent de travailler ensuite, et de ne pas continuer leurs études. Enfin, c’est ce que je me suis dis parce que j’étais en Baccalauréat Professionnel Commerce et tous les garçons de ma classe avaient choisis de ne pas continuer leurs études. Donc imagine ma stupéfaction quand j’ai vu seulement 2 autres filles avec moi, et que des garçons, le choc, je ne m’y attendais pas mdrrrr. Evidemment, en tant que filles, j’ai trouvé un peu de réconfort auprès des deux autres nanas qui étaient avec moi (et encore, j’ai eu de la chance de m’entendre avec elles, j’aurais pu tomber sur des harpies imbus de leur personnes). Sauf que tout le contraire de toi, je crois que je suis tombé sur les mecs les moins sympa du monde mdrrr. Au début tout se passer très bien, mais tu sais comment s’est en tout début d’année : tout le monde est beau et gentil mais au fur et à mesure de passer tes journées, tes semaines, tous tes mois avec eux, tu commences à les connaître un peu trop bien et bizarrement, tu les apprécies beaucoup moins. Eh beh en fait c’est ce qu’il s’est passé. Bon, pour commencer, en tout début d’année j’avais déjà des ennuis avec l’un d’entre eux parce qu’il avait tendance à me harceler très souvent. C’est à dire que j’avais mon appartement sur le campus, mais lui aussi, donc quand il a vu dans quel bâtiment j’étais et quel était mon numéro d’appartement, le mec venait toquer à ma porte à 22h, tu vois le genre. Et il avait des propos extrêmement choquant et parfois blessant. Il était très porté sur le sexe en plus de tout ça, un véritable obsédé. Des fois il me regardait et il me disait « Mais Laury, t’as pas envie de sexe des fois ? Comment tu fais ? » enfin ce genre de choses, alors au tout début quand ça venait à peine de commencer j’étais véritablement choqué, limité humilié je me disais mais qu’est-ce qu’il me veut celui là ! Au final, j’ai appris à le connaître, je l’ai bien remis à sa place et avec moi, il s’était un peu calmé.

    Pour te parlé des autres, déjà j’étais plus jeune qu’eux. J’ai l’avantage (ou l’inconvénient ?) d’être née en fin d’année, ce qui fait que quand je suis arrivé en septembre, en première année, j’avais 17 ans. Et la moyenne d’âge de la classe c’était 20 ans. Ce n’était que des garçons âgés entre 20 et 22 ans, et je crois que je n’ai jamais vu autant d’idiots d’un seul coup. Je me sentais vraiment pas à ma place, tu imagines ? Ils avaient tous environs 3 ans de plus que moi et j’avais l’impression d’avoir 10 ans de plus en maturité. Des idiots finis, toujours en train de chercher l’embrouille, je me suis pris la tête avec je ne sais combien d’entre eux, à les remettre à leur place, c’était infernale. Une fois je me souviens, j’ai pété un scandal devant toute la classe parce qu’un d’entre eux m’avait gentiment demandé s’il pouvait prendre mon dossier pour voir ce que j’avais écris parce qu’il était perdu sur un point. Donc bien sur, je lui passe gentiment et quelques minutes plus tard, je le vois pas prendre TOUT MON DOSSIER en photo avec son portable stp ? Là je me suis levé mais j’ai jamais autant attiré l’attention sur moi je crois mdrr et pourtant on était en plein cours. Je l’engueule, je lui exige son portable, je supprime toutes les photos et je lui rends en reprenant mon dossier. En gros c’était ça toute l’année, parfois tout allé bien et parfois tu avais ce genre de problèmes mdrrr. Au final après avoir remarqué que notre classe était une majorité de garçons, j’étais contente dans le fond parce que je m’étais dis : ouais fini les filles casses pieds à toujours critiquer les autres, à toujours se grêper le chignon pour de la merde, je suis vite redescendu sur terre avec tout ça ptdr.

    Donc je te le redis bien : tu as vraiment eu de la chance pour le coup ! Et je suis bien contente que tout se soit bien passé pour toi ! Une dernière petite chose : je voulais te remercier pour ta rubrique « idées cadeaux » parce que je pense que ça peut beaucoup m’aider ! Alors, pas forcément pour faire des cadeaux mais surtout pour essayer de m’inspirer un minimum de ce que je voudrais demander ou non mdrr parce que cette année encore, niveau cadeau pour moi c’est le néant ! Du coup, j’essaie de m’inspirer comme je peux !

    Je te fais pleiiiiins de bisous ma Wendy jolie et je te souhaite un bon dimanche (et une bonne lecture du coup… oops)
    Big Love
    Laury

    13/11/2016 à 5:08 Répondre
      • Laury

        Ahaha, je suis très contente d’être la première personne à laquelle tu penses quand tu poste, ça me fait chaud au coeur ma jolie ♥ Je te laisse toujours mes commentaires avec plaisir et je trouve aussi que c’est la moindre des choses de prendre son temps pour t’écrire et puis échangé un peu ♥

        En ce qui concerne la Californie, je l’espère pour moi aussi même si plus les jours passent et plus je me dis que c’est mort ^^’ Mais bon, je ne le dis pas tant qu’on ne m’a pas spécifiquement dit « non », je m’y refuse !

        Encore plein de bisous ma Wendy, et une très bonne soirée à toi !! ♥♥♥

        13/11/2016 à 9:55 Répondre
  • Octoberandjune

    Salut Wendy, j’ai découvert ton blog un peu par hasard en errant sur Hellocoton et je dois dire que je le trouve vraiment sympa. Effectivement, on sent qu’il y a un je ne sais quoi de maitrisé dans la partie technique de ce blog, moi le code me fait la misère mais je me défends ! Parce que j’ai aimé ton univers, j’ai choisi de te nominer dans un article tag que je trouve pour une fois (je ne suis pas très tag en général) plutôt pas mal où il s’agirait de nous expliquer comment tu as commencé à bloguer et quels conseils tu donnerais à de nouveaux blogueurs. Voilà, j’espère que tu auras envie de te lancer. Quoiqu’il en soit je repasserai sans aucun doute voir ce qui se passe par ici ! La bise !

    17/11/2016 à 7:03 Répondre
  • Douces effrontées

    Je viens de découvrir ton blog grâce à October & June et je ne suis pas déçue! J’ai adoré cet article, j’adore ta façon de penser et le sujet que tu aborde. J’ai trouvé tout ça très très intéressant, et je suis d’accord, je préfère aussi l’ambiance que l’on a avec des garçons que celle entre filles…
    En tout cas tu peux vraiment être fière de toi, ce sont des femmes comme toi qui font bouger les choses, petit à petit.

    17/11/2016 à 7:20 Répondre
  • Julie

    Hello Wendy !
    J’ai découvert ton blog il y a quelques jours et je suis vraiment sous le charme, j’adore l’univers de ton blog et le ton et les sujets que tu as traité dans tes premiers articles !
    J’avoue que j’ai été un peu surprise de découvrir que tu étais développeuse web en parallèle…et après coup je m’en mords les doigts ! Pourquoi en effet je devrais être surprise de voir une fille féminine et qui aime la mode faire un métier plus « technique » ?! Je suis tombée en plein dans le cliché qu’il faut à tout prix éviter !! Bravo à toi pour ton parcours, ce n’est pas forcément facile d’évoluer dans un univers majoritairement masculin (tout comme l’inverse n’est pas toujours évident non plus ^^). En continuant tu as fais démentir plusieurs rageux/sexistes en montrant que l’on peut tout à fait allier IT et « girly » !
    Je suis en dernière année de mon master en marketing digital et j’ai eu il y a quelques semaines plusieurs cours de développement web (html, PHP, mySQL), j’avais déjà quelques bases mais j’ai vraiment adoré coder ! Au point de me poser de sérieuse question quant à mon orientation… Bref, ceci est une autre histoire !

    En tout cas je ne manquerais pas de revenir régulièrement sur ton blog pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur

    Belle fin de semaine à toi,
    Julie

    18/11/2016 à 3:06 Répondre
  • Marc Przenioslo

    Très intéressant ton parcours. Et en plus il démontre une certaine force de caractère .
    Question technique tu préfères quel langage ?

    18/11/2016 à 7:11 Répondre
  • Garance

    Ton article a juste tout résumé. C’est tellement dommage qu’il n’y ait pas de filles dans l’informatique ! Je vais moi même me réorienter en janvier dans des études de maths appliquées pour devenir data scientist (j’espère). C’est vrai que comparé au droit, ça va être le désert niveau filles! Merci pour ton post en tout cas, j’ai adoré (tu as une abonnée en plus)

    xxx

    07/12/2016 à 7:05 Répondre

Laisser un commentaire